Paris, le 29 mars 2018

Le pgDay Paris s’est déroulé le 16 mars dernier, dans le 3ème arrondissement de Paris. Pour la quatrième édition de cet événement, les organisateurs nous ont proposé 7 conférences, ainsi qu’une session de “Lightning Talks” (micro ouvert - présentations éclairs).

Cette édition fut une réussite, c’est pourquoi nous avons décidé de vous faire un court résumé des différentes conférences.

photo

9h10 : De-mystifying contributing to PostgreSQL

Laetitia Avrot, DBA PostgreSQL depuis dix ans, aujourd’hui chez Loxodata, a animé une conférence traitant de la manière dont chacun peut contribuer au développement et à l’amélioration de PostgreSQL. Laetitia nous a d’abord présenté les différents acteurs de la communauté PostgreSQL :

  • La Core Team
  • Les Commiters
  • Les développers et reviewers

Elle nous a présenté le fonctionnement du Commitfest, puis a enchainé sur la manière par laquelle sont validés les patchs PostgreSQL en prenant comme exemple sa propre contribution.

10h15 : Constraints: a Developer’s Secret Weapon

Will Leinweber, Ingénieur a Citus Data a présenté les bonnes pratiques d’utilisation des contraintes. Will nous a parlé de quelques types de données peu souvent utilisés, mais qui sont pourtant très utiles, tels que : uuid , macaddr, net. Également, il a évoqué quelques contraintes très pratiques telles que CHECK, PERCENT et EXCLUSION.

Il nous explique enfin que le type de données est la dernière ligne de défense de la base (Datatype are last line of defense), ce qui doit nous motiver à bien les préparer.

11h10 : Being a better developer with Explain

Au cours de cette conférence, Louise Grandjonc, développeur python chez Ulule, nous explique la manière dont nous pouvons optimiser nos requêtes. Louise nous a expliqué l’importance de : comprendre pourquoi notre filtre est lent. Elle nous à expliqué le fonctionnement des INDEX en le comparant avec une table des matières d’une encyclopédie.

Les logs peuvent être trouvés via les commandes suivantes :

  • show log_directory
  • show config_file
  • La fonction EXPLAIN renvoi le plan d’exécution choisi par le query planner

13 h 15 : Triggers - Friends To Handle With Care

Charles Clavadetscher, DBA Sénior chez KOF, nous a expliqué la manière dont fonctionne les TRIGGERS. Les Triggers sont un code procédural éxécuté en réponse a certains éventements. Il est conseillé de donner explicitement a un utilisateur les permissions sur les TRIGGERS. La permission sur la modifcation des données alloue automatiquement la permisson sur les TRIGGERS.

Charles nous propose plusieurs recommandation a la création et l’utilisation des TRIGGERS :

  • En prendre particulièrement soin
  • Effectuer un babkup avant la mise en production
  • Tester le fonctionnement
  • Documenter le comportement

14 h 10 : Change Data Capture for a brave new world

Hannu Valtonner, Co-fondateur de la société Aiven, nous a parlé de la manière dont nous pouvons conserver une trace des changements dans les bases de données. Hannu nous a parlé des différences entre les moyens utilisés avant (pg_dump tout les soirs, outils ETL…) et les possibilités offertes par PostgreSQL aujourd’hui, telles que :

  • le Logical decoding
  • la Réplication.

Il nous a également expliqué la manière de créer les réplications.

Postgresql.conf :

  • wal_level = logical
  • max_rep_slots = 10
  • max_sender = 10

  • CREATE ROLE foo REPLICATION LOGIN

15 h 15 Titre de la conférence : Herd of containers

Saad DIF est Architecte de données chez Bla Bla Car. Lors de cette conférence, Saad nous expose la manière dont Bla Bla Car utilise PostgreSQL dans des conteneurs. Il nous explique dans un premier temps les raisons du choix d’un conteneur :

  • Allocation de ressources
  • Rapidité de développement

Il nous dévoile pourquoi Bla Bla Car a choisi Rkt (Rocket) au lieu de Docker. Un des principes suivi pour mettre en place tout cela : Connais tes besoins

Prochaine étape pour Bla Bla Car : Docker ? Cloud ?

16 h 10 Titre de la conférence : A look at the Elephants trunk - PostgreSQL 11

Magnus Hagander est un membre de la Core Team de PostgreSQL et un commiter. Il est aussi président de PostgreSQL Europe. Lors de cette conférence, Magnus nous a donné des informations sur les nouveautés à prévoir dans PostgreSQL 11. Il nous a montré dans quels domaines seront orientés les nouvelles fonctionnalités de PostgreSQL11 :

  • Administration DBA (WAL segment size configurable,
  • SQL (RANGE BETWEEN)
  • Réplication de sauvegarde (backup réplication)
  • Performances (Amélioration du parallélisme, Amélioration Partitionnement)

Nous espérons que cet article vous aura encouragé à vous rendre à la prochaine édition du pgDay Paris. En attendant la prochaine édition, nous vous invitons à vous rendre au pdDay France 2018, qui aura lieu à Marseille, le 26 juin 2018.


DALIBO

DALIBO est le spécialiste français de PostgreSQL. Nous proposons du support, de la formation et du conseil depuis 2005.