Paris, le 12 janvier 2021

Nous vous avions déjà parlé de notre comité Écoresponsable, né en 2020. Découvrez à présent sa dernière action : l’audit carbone de Dalibo, menée grâce à l’accompagnement du cabinet d’experts Sustainable Metrics.

Portrait Florent

Depuis le 12 juillet 2010 et la promulgation de la loi Grenelle II, le Bilan de gaz à effet de serre (BEGES) est obligatoire pour toutes les entreprises de plus de 500 personnes. À l’heure de l’urgence climatique et du dernier rapport du GIEC publié en 2019, Dalibo s’est engagé à travers son comité Écoresponsable dans la réalisation de son propre bilan environnemental, bien que nous ne soyons qu’une PME de moins de 50 salarié⋅es.

La démarche était déjà inscrite notre dernier programme de gérance, et elle se concrétise désormais. Florent Jardin, référent de ce comité interne, revient sur la genèse de ce projet et les mesures qui nous attendent dans les années à venir.

Florent, peux-tu revenir sur les actions du Comité Écoresponsable ?

Florent : Si notre mission principale était la mise en route et le suivi de notre audit carbone, nous avons en effet animé quelques ateliers en interne avant cette étape cruciale. Nous nous étions engagé⋅es à informer et sensibiliser nos collègues sur les enjeux écologiques liés à notre propre activité.

Fresque du Climat

En 2020, nous avons provoqué plusieurs temps forts autour de la question climatique :

  • deux sessions de la Fresque du Climat, auxquelles ont participé la moitié des salarié⋅es, et que nous renouvellerons probablement pour permettre à toutes et tous - y compris les nouvelles recrues - de bénéficier de ce bon exercice, à la fois responsabilisant, collectif et ludique ;
  • un premier atelier pour rédiger notre Guide sur l’Écoresponsabilité numérique, dans lequel nous voulions sensibiliser nos collègues sur l’usage du numérique responsable en abordant les notions de sobriété et de réemploi. Ce guide a d’ailleurs été repris par le cabinet Sustainable Metrics dans sa présentation finale de l’audit ;
  • un second atelier intitulé “Philosophie et RSE”, au cours duquel nous avons réfléchi à notre vision de la responsabilité sociétale des entreprise (RSE) et à notre manière de communiquer dessus, en nous méfiant cependant du “greenwashing”. Nous avons rapidement conclu que nous devions d’abord mettre en place des actions concrètes avant de communiquer plus ouvertement, par exemple sur notre site dalibo.com ;
  • l’audit carbone mené sur plusieurs mois, qui nous a permis de découvrir la méthode Bilan Carbone®, la quantité et la nature de nos émissions directes de gaz à effet de serre (GES), ainsi que les leviers possibles pour les réduire.

Quelles sont les étapes clés pour réaliser un audit carbone ?

citation Sustainable Metrics Florent : Réaliser un audit carbone demande du temps, des connaissances et de la disponibilité. Il nous est apparu indispensable de faire appel à un cabinet externe pour cette première année de référence, car ces expert⋅es connaissent la méthode et manipulent aisément les facteurs d’émission. Ils/elles sont là pour accompagner les entreprises et apprécient le travail avec celles qui engagent une démarche volontaire et à long terme.

Avec du recul sur le semestre écoulé, on peut découper notre projet en quatre grandes étapes :

  1. Choisir la méthode et le cabinet. Suite à divers entretiens destinés à comparer les offres, nous avons opté pour la méthode “Bilan carbone®” élaborée pour le compte de l’ADEME et adaptée au public francophone. Le cabinet Sustainable Metrics a su convaincre le Comité Écoresponsable et les cogérants par ses tarifs abordables pour notre structure et pour le parcours remarquable de ses consultant⋅es.

  2. Monter un comité de pilotage interne, au-delà de notre comité Écoresponsable. En effet, il était essentiel de pouvoir impliquer les métiers support (RH, marketing et communication, administration) au fait des dépenses, dont la collecte est cruciale pour l’audit, malgré les facteurs d’incertitude.

  3. La collecte des métriques, via divers rapports, notes de frais, factures, sondages auprès des collègues, etc. Par exemple, nous avons interrogé les collègues sur leurs équipements, surfaces de bureau, modes de chauffage. Nous nous sommes rendus compte que les postes de dépenses les plus importants en termes d’émissions de GES concernent nos déplacements et notre évènement annuel, la PGSession (traiteur, déplacements, hébergements).

  4. La présentation finale à toute l’équipe. Nous avons profité de notre évènement de décembre pour rassembler le plus de monde autour d’une présentation à distance par nos homologues de Sustainable Metrics. Suite à cette soutenance, ils nous ont remis un livrable, constitué de leur présentation et d’un tableur contenant toutes les données collectées et leurs formules de calcul. Une calculette où nous pourrons changer les variables pour renouveler l’expérience dans les années à venir !

Dans les prochains mois, le Comité publiera le Bilan Carbone sur le site de l’ADEME et ses membres se réuniront pour élaborer un plan d’action en accord avec les recommandations du cabinet pour réduire nos émissions de GES.

Quels sont les leviers d’action pour Dalibo ?

stratégie de réduction des émissions GES Florent : Deux axes nous ont ainsi été recommandés pour appréhender ce plan d’action : travailler sur la réduction de nos propres émissions et agir sur celles de nos clients.

En interne

  • favoriser les achats responsables : repas végétariens, hébergements éco-labelisés, location de véhicules à faible émission de CO2
  • préciser notre politique voyage : réduire les trajets en avion, notamment les vols court-courrier s’il existe des alternatives de moins de 7h en train
  • poursuivre notre politique green IT : Cf. notre guide écoresponsable
  • réduire l’effet rebond du télétravail : tenir compte des autres trajets, du flux vidéo des visio-conférences, de nos consommations énergétiques individuelles

En externe

  • travailler sur l’écoconception de nos services : puissance de calcul, redondance des données, inclusion d’un chapitre environnemental dans nos rapports d’audit
  • promouvoir la sobriété numérique : discours de sensibilisation, mise à disposition d’outils de mesure de l’impact des services

Contribuer à réduire les émissions de GES chez nos clients est un sacré défi ! Nous devrons probablement faire un état des lieux de nos propres outils avec la part d’utilisation réelle qu’en font nos clients et leurs utilisateurs. Nous nous demandons aussi comment sensibiliser au mieux ces derniers sans faire de l’ingérence sur l’usage du numérique.

Personnellement, j’ai quelques idées en tête… mais ce sera à étudier collectivement dans les prochains mois !


Des questions, des commentaires, des suggestions ?

Écrivez-nous à contact@dalibo.com ou tweetez avec le #dalibo !


DALIBO

DALIBO est le spécialiste français de PostgreSQL. Nous proposons du support, de la formation et du conseil depuis 2005.