Paris, le 21 septembre 2020

Le 10 septembre dernier a eu lieu la Révision Coopérative annuelle de notre SCOP. Mais qu’est-ce que la révision coopérative et que nous apporte-t-elle ? Des éléments de réponse avec Jennifer Delaballe, notre Office Manager.

portrait de Jennifer

Arrivée chez Dalibo en novembre 2016, Jennifer est entre autres responsable de l’administration de notre SCOP et participe ainsi, au quotidien, à sa bonne gestion.

Qu’est-ce que la révision coopérative ?

Jennifer : Étant donné que les coopératives bénéficient d’avantages qui leur sont propres, il est attendu que leur fonctionnement coopératif, leur organisation, leur stratégie et leur situation financières restent conformes aux lois qui les concernent.

C’est pourquoi, elles se soumettent toutes à un audit exigé par le Ministère du Travail : la révision coopérative, définie par diverses lois et décrets, en premier lieu la Loi du 10 septembre 1947. La fréquence de ce contrôle varie selon plusieurs paramètres. En ce qui concerne Dalibo, la révision coopérative est annuelle, et nous avons fait le choix de l’ouvrir à tou⋅te⋅s les salarié⋅e⋅s.

Cette année, elle a eu lieu le jeudi 10 septembre, en visioconférence. Y étaient présent⋅e⋅s l’un des cogérants, une associée qui est aussi membre de notre Conseil de Surveillance, une salariée non associée, le réviseur coopératif envoyé par l’Union Régionale des SCOPs Ile-de-France (URSCOP IDF), et moi-même, en charge de la gestion administrative de cette révision.

À travers la lecture collective de son rapport de révision coopérative, nous avons balayé à la fois les principes coopératifs et les différents indicateurs de notre activité :

  • l’adhésion au sociétariat volontaire et ouverte à tous,
  • la gouvernance démocratique,
  • la formation et l’information des membres,
  • la participation économique des membres,
  • les règles relatives au capital social,
  • l’affectation des excédents,
  • la souscription de parts sociales réservées aux salariés,
  • la coopération avec les autres coopératives,
  • l’intérêt des travailleurs coopérateurs,
  • les perspectives économiques et financières de l’activité.

Comme chaque année, la conclusion de ce rapport nous a été favorable et, normalement, notre agrément en tant que SCOP sera renouvelé par arrêté du Ministre chargé de l’Économie sociale et solidaire, après la validation de notre demande de réinscription.

Qu’apporte la révision coopérative aux SCOPs ?

Jennifer : En ce qui nous concerne, ce moment est l’occasion de rassembler et passer en revue nos obligations et nos pratiques. Que fait-on de bien ? Que peut-on améliorer ?

Surtout, il nous permet de continuer à bénéficier de l’accompagnement de l’URSCOP IDF, qui nous a déjà offert des journées de formation et maints conseils.

En plus de la vérification de notre respect des principes coopératifs, nous avons pu échanger avec le réviseur coopératif sur nos décisions passées, nos questionnements, nos difficultés, nos stratégies, notre vision de la coopération, etc.

Celui-ci, riche d’une expérience en entreprises et coopération, nous a fait part de ses avis, astuces et suggestions concernant aussi bien notre organisation que nos choix de gestion financière. Nous avons grandement apprécié le climat de confiance qui régnait lors de cette réunion, l’échange et le partage de nos idées, et nous le remercions chaleureusement pour cet accompagnement précieux qui nous permet de lever le nez du guidon !

Jean-Paul Argudo

Ainsi, comme l’affirme Jean-Paul Argudo, l’un de nos cogérants : « La révision coopérative apporte un regard extérieur essentiel, encore plus en ces temps troublés où les sujets urgents l’emportent hélas souvent sur les sujets importants… C’est aussi pourquoi, chez Dalibo, nous invitons nos futurs associés à y participer, afin de les préparer à la coopération. »


DALIBO

DALIBO est le spécialiste français de PostgreSQL. Nous proposons du support, de la formation et du conseil depuis 2005.